C’est décidé, j’arrête de me ronger les ongles.

Bonjour à touteeeees. Aujourd’hui, en ce dimanche pluvieux, on se retrouve pour un article qui concernera une grande partie d’entre nous, et qui pourra j’espère, en aider peut être quelques unes.

Comme vous le savez, si vous me suivez depuis un bout de temps, sinon, je vous l’apprend : je me ronge les ongles. A un point assez impressionnant, faut dire. Ça fait environ 13 ans que j’ai cette manie, alors autant vous dire qu’au bout de tout ce temps, c’est assez difficile d’arrêter. J’ai décidé de vous faire cet article, si il peut vous aider, car personnellement, j’ai eu vraiment beaucoup, beaucoup de mal, malgré tous les « trucs et astuces. » Donc, dans cet article, je ne parlerais pas du vernis amer, ou du pansement à mettre sur l’ongle rongé, car pour ma part, le vernis ne marchait pas, et c’était tous les ongles qui étaient concernés. Je ne suis pas psy, et peut être que ça ne marchera pas pour vous, mais je vais vous faire part de ce qui a marché pour moi.

♥  Se motiver et se donner des objectifs.

Evaluer le degré de gravité, se demander pourquoi on le fait et ce que cela nous apporte : Effectivement,  si vous vous rongez les ongles uniquement quand vous êtes stressées, anxieuse, inquiète, ou si c’est simplement un mauvais tic, c’est plus facile d’arrêter. Il suffit de remplacer les ongles par un stylo, un bracelet, ou quelque chose d’autre à avoir dans les mains en cas de stress. Pour ma part, il n’y a pas de raisons précises, mais en cas de stress, colère surtout, c’est comme un « besoin ». C’est très difficile à décrire (ça relève du soucis mental, vous pouvez partir si je vous fais peur.) et je pense que seul celles qui le vivent peuvent comprendre. Je me sentais « mieux » et « calmée » une fois cet ongle détruit. Très bizarre, mais bon. Dans ce cas, le travail sera surement plus long mais promis, vous y arriverez!

Fixer vous des objectifs et buts : Pourquoi voulez vous arrêter ? Posez vous d’abord cette simple question. Pour nail arter ? Pour l’apparence de vos doigts/mains ? Pour pas avoir trop honte quand quelqu’un vous prendra la main ? Je pense qu’imaginer une situation comme ça arriverait à motiver n’importe qui. Car oui, c’est pour vous que vous le faite, mais vous seriez également génées de devoir montrer vos mains et vos ongles rongés..

Prendre soin de ses ongles courts : Même si vos ongles sont très courts, voir inexistants dans certains cas, prenez en soin! Repoussez les cuticules, appliquez une crème pour les nourrir, polissez vos ongles, soignez les, et appliquez des soins adaptés. Egalement, vernissez les. Mêmes si les premières semaines, ce ne sera pas très esthétique, ça vous plaira de vous occuper de vos ongles. J’avais fais une routine soin pour les ongles, si vous voulez y jeter un œil.

S’intéresser aux ongles/nail art : Tout d’abord, j’ai vraiment décidé d’arrêter avec ce défaut il y a environ 1 an, 1 an et demi. Le déclic à été fait quand j’ai découvert le blog de Pshiiit, et que je me suis sérieusement intéressé au nail art. Tout d’un coup, j’ai découvert un univers génial, des choses magnifiques à réaliser, pas seulement du vernis mais des véritables créations permettant d’exprimer sa personnalité. On peut absolument tout faire sur ses ongles. Pour vous motiver, faites vous un dossier image avec toutes les photos de nail art que vous aimeriez porter un jour, et ouvrez ce dossier régulièrement.

Exposer vos vernis pour les avoir sous la main, et les yeux : Vous avez toutes une collection de flacon colorés, rangés dans une boite au fond d’un placard en mode « De toute façon, je m’en servirais jamais, etc » ? Et bien, sortez les ! En effet, en les ayant sous les yeux tous les jours, vous aurez envie de voir ces couleurs posées au bout de vos doigts. Depuis que j’ai ma vernithèque, ça m’a vraiment motivé, j’avais pas envie de voir ces vernis sécher dans leur flacon. Faites pareil !

Penser aux risques encourus à cause de cette vilaine manie : Personnellement, ce dernier point ne m’a jamais poussé à arrêter, mais il faut être consciente des risques qu’on prend en se rongeant les ongles. Attention, partie dégueulasse, âmes fragiles sautez ces quelques lignes. En effet, j’ai eu plusieurs fois de très grosses infections aux ongles/doigts. Le doigt commence à rougir, gonfler, il vous lance, et vous avez très mal. Un jour, j’ai même finis à l’hôpital, un infirmier a du me « percer » l’ongle avec une aiguille pour permettre à l’infection de s’évacuer.. De plus, pour les peaux des doigts et autour des ongles, je vous dis pas combien de fois j’ai saigné, et combien de mètres de sparadrap j’ai du utiliser depuis toutes ces années. Pour finir, au bout de tant de temps, cela déforme les doigts, et également les dents, car ça « force » dessus…

Poser des ongles en gel : Pour moi, ça été la solution marchant le mieux. Certes, c’est un coût. Mais je trouve que ça en vaut la peine. Pour ma part, j’ai des ongles en gel, et une fois que je ne les aurais plus, j’appliquerais toutes les méthodes citées plus haut pour ne pas recraquer et ronger ces ongles qui auront énormément poussés. Je trouve cette méthode vraiment très motivante. Une fois posés, dès la première semaine, vous verrez une démarcation apparaître, ce sont vos ongles qui auront poussés! Vous pouvez opté pour un gel « french », de couleur, ou un nail art en gel qui tiendra longtemps.  Si vous voulez de plus amples informations sur mes ongles, dites moi dans les commentaire, j’y consacrerai un article!

♥ Ne pas se décourager et persévérer.

Ne pas s’en vouloir au moindre « recraquage » : Personnellement, dès qu’un ongle avait poussé et que je recraquais, je m’en voulais vraiment, je me décourageais, je me disais que je n’avais aucune volonté, que je n’y arriverais jamais. C’est faux. Cela peut arriver à tout le monde, alors ne vous découragez pas, et ne laissez pas votre entourage le faire, c’est vraiment la dernière chose à faire. Je pense que l’estime de soi joue pour beaucoup là dedans. Vous allez y arrivez, peu importe le temps dont vous aurez besoin pour ça.

Prendre des photos : Dès que vos ongles auront poussés, prenez les en photos. Si vous les rongez de nouveau et si vous êtes tentées de baisser les bras, regardez cette photo : « Je suis capable d’arriver à ce stade, puisque je l’ai déjà fais. J’y arriverai. » Cela vous poussera à refaire des efforts, avec un but à la fin.

Voilà les filles, j’espère que cette article vous aura un minimum aidé, dites moi tout dans les commentaires, vos astuces, et depuis quand vous avez cette vilaine manie!

bannière

Publicités

Une réflexion sur “C’est décidé, j’arrête de me ronger les ongles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s